9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 21:33

 

Le système nerveux autonome (SNA)

 

Le système nerveux autonome (ou végétatif) assure l'autorégulation du système nerveux de l'organisme et se trouve sous le contrôle du cortex cérébral, de l'hypothalamus et du bulbe rachidien.

Il présente deux sous-systèmes : le système nerveux sympathique et parasympathique aux fonctions opposées, permettant l’équilibre de l’organisme.

Le système nerveux sympathique provoque des réactions de fuite ou de combat, en réaction à un stress ou à un stimulus, comme par exemple une augmentation de la fréquence cardiaque, de la sécrétion de salive et de sueur.

Le système nerveux parasympathique contrebalance ces effets en ralentissant la fréquence cardiaque, en dilatant les vaisseaux sanguins et en relâchant les fibres des muscles lisses involontaires. Ce système aide le corps à conserver et à régénérer l'énergie après une réaction du système sympathique liée au stress.

Il existe souvent un déséquilibre entre ces deux systèmes, avec un système plus fort que l’autre, générant ainsi un état de stress permanent chez certains, ou un état d’apathie chez d’autres.

Ce système doit être considéré comme important à rééquilibrer car il aide la personne à retrouver rapidement un état d’être calme tout en restant alerte. Il a un effet remarquable sur les gens fatigués, énervés, épuisés, migraineux, excités, stressés.

 

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME

 

 

 

Correspondance sur le pied

 

Système parasympathique : son point réflexe se trouve sur la face latérale interne du gros orteil au milieu de la phalange distale ; un autre sur la face latérale interne du calcanéum en son sommet, à la frontière avec l’astragale. Le point est souvent sensible, manœuvrez en douceur.

Un pied puis l’autre.

Système sympathique : son point réflexe se trouve sur la face latérale interne du gros orteil, au bas de la phalange proximale ; un autre sur la face latérale interne du calcanéum, cette fois à sa base.

Un pied puis l’autre.

Il y a 8 points en tout. Le parasympathique sera traité en premier, le sympathique, en second. 

Sur tous les points du pied, exercez une pression tonique à l’aide de la jointure de l’index. Gardez la pression tonique quelques secondes même si la douleur est gênante. Il faut rester sur la douleur quelques secondes pour équilibrer parfaitement le système.

Si votre patient ne ressent pas la piqûre, exercez une pression libre pour libérer le blocage et une pression tonique afin de restaurer le point en maintenant bien votre appui. Là, la piqûre doit arriver et augmenter d’intensité.

Attention, il est très important de stimuler les deux systèmes à chaque fois, pas seulement un.

En effet, l’interdépendance entre les deux systèmes est une évidence.

 

 Points rÉflexes du SNA  

 

 

 

 

 

Le système nerveux autonome ©

Partager cet article

Repost 0
Publié par F. BARBOSA, réflexologue plantaire formée par l'école ÉRVÉ France - dans 8 - Cours de réflexologie plantaire de A à Z

Bienvenue

  • : S'informer sur la réflexologie plantaire
  • S'informer sur la réflexologie plantaire
  • : Les pieds sont la miniature du corps, prenez-en soin. Apprenez à les regarder autrement avec la réflexologie.
  • Contact

Découverte

  • F. BARBOSA Réflexologue plantaire formée par ERVE France
  • Vous qui voulez connaître le B-A-BA
de la réflexologie, félicitation !
Vous êtes sur le point d'entreprendre
un savoureux et passionnant
voyage à la découverte
du mieux-être.
Alors bon vent !
  • Vous qui voulez connaître le B-A-BA de la réflexologie, félicitation ! Vous êtes sur le point d'entreprendre un savoureux et passionnant voyage à la découverte du mieux-être. Alors bon vent !