12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 16:09

Les techniques de travail du réflexologue

 

Les mains sont le principal outil de travail. Néanmoins, afin d’atteindre certains points réflexes difficiles d’accès, vous vous aiderez d’un galet à bout pointu (les galets de plage conviennent bien).

En tant que réflexologue, vous agissez avec : votre pouce, la jointure de votre index (l’index se replie sur lui-même et vient s’appuyer sur un point réflexe précis) et l’ensemble de votre main.

Les différentes techniques sont :

 l’effleurage (main entière) : il s’agit d’effleurer la peau du pied de manière soit légère soit profonde.

le pétrissage (idem) : cette action consiste à prendre le plus de masse musculaire possible et à pétrir, malaxer les tissus.

la reptation (le pouce) : le pouce glisse le long d’une ligne imaginaire comme s’il voulait pousser un grand de sable.

la pression rotative (jointure de l’index, galet de plage, ou plus rarement, le pouce) : il s’agit de tourner sur un point précis, soit dans le sens des aiguilles d’une montre en vue de tonifier (pour la pression tonique), soit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en vue de libérer un blocage (pour la pression libre).

Les termes employés tout au long de cours théoriques seront :

pression tonique ou pression libre

 

Zones et points réflexes

 

Une zone réflexe correspond à un segment sur le pied :

Les techniques employées : reptation, pression libre ou pression tonique.

La façon de l’aborder : la personne à qui l’on touche une zone réflexe ne doit pas ressentir de douleur particulière, à moins que l’organe en correspondance présente une quelconque défaillance.

Dans ce cas, il convient de libérer la zone de son blocage en pression libre. 

 

Un point réflexe correspond à un point précis sur le pied : 

Les techniques employées : pression tonique ou pression libre.

La façon de l’aborder : la personne à qui l’on vérifie la présence d’un point réflexe doit toujours ressentir une piqûre à l’endroit qui est précisément sollicité.

Si la piqûre n’apparaît pas, l’arc réflexe est brisé, il convient de le rétablir en insistant sur le point en pression tonique. Une fois la piqûre ressentie par la personne traitée, l’opérateur peut en conclure que l’arc réflexe est restauré, l’information sera donnée à l’organe en correspondance, l’harmonisation s’en suivra.

Il se peut aussi que la piqûre soit une brûlure. Afin de rétablir ce point trop sensible, effectuez une pression libre.

 

Les anomalies plantaires / Le fonctionnement de l’arc réflexe

Sur un pied, on trouve beaucoup de choses : peau qui pèle, dureté du talon, rougeur, etc. Mais qu’est-ce vraiment ?

Chaque organe, chaque os, chaque glande, etc., possède sa zone de projection au niveau plantaire, il s’agit là de la théorie du Dr Fitzgerald, vu précédemment.

Le trajet suivi par l’influx nerveux qui part de l’organe à sa projection plantaire se nomme : l’arc réflexe. L’arc réflexe parfois se rompt, il s’ensuit une douleur anormale, une corne, une desquamation au niveau de la zone réflexe plantaire.

Ainsi, il n’est pas véritablement recommandé de se servir d’une pierre ponce pour avoir un pied net.  En effet, les effets sur l’organe en projection ne sont pas salutaires sur le long terme.

La réflexologie plantaire fait disparaître toute anomalie susceptible d’enlaidir le pied et ce durablement.

 On peut trouver, en visionnant le pied ou par un simple toucher :

► des amas gélatineux ;

► des amas fibreux ;

► des granules (observables au toucher) ;

► de la corne.

Ces amas sont le signe d’un mauvais fonctionnement de l’organe, de la glande, de l’os, en projection.

En libérant le pied de tous ces amas selon un trajet précis, il s’ensuit la guérison partielle ou totale des maux de la personne venue vous voir.

Effets secondaires possibles

Pendant et après un traitement, certains effets physiques sont fréquemment ressentis par la personne traitée,

ils sont sans gravité :

► une envie d’uriner, avec souvent des urines colorées ;

► une transpiration importante ;

► une sensation de chaleur ou de froid intense ;

► des frissons, voire des tremblements ;

► un sentiment d’inconfort, parfois accompagné de larmes, d’un énervement exagéré ou carrément d’un fou rire;

► une toux sèche ou grasse ;

► quelquefois une exagération des symptômes sur une période de vingt-quatre heures (mais au bout de ces vingt-quatre heures : quel bien être !)

Préparation et condition d'une bonne séance

Le massage réflexe des pieds apporte une profonde sensation de relaxation, agissant sur l’ensemble du corps, en dénouant tensions et blocages.

Il permet pour les personnes non désireuses d’un toucher sur l’ensemble du corps, d’y trouver leur compte.

 Ne pas pratiquer un massage réflexe sur :

  • sur un pied blessé : coupure, foulure, fracture, ecchymose ;
  • en cas de problèmes veineux importants ;
  • sur une femme enceinte de plus de trois mois ;
  • dans les cas de maladies cardiaques ;
  • de préférence, ne pas pratiquer après l’un des repas principaux.
  • remplir avant chaque séance, le questionnaire santé (l’anamnèse).

Fréquence des séances

En cas de crise aigüe, pratiquer la réflexologie plantaire une fois par jour pendant 3 à 4 jours.

Pour un traitement de fond, celle-ci sera vraiment efficace tous les 15 jours, pour laisser le temps au corps de récupérer de la séance.

En prévention, il convient de pratiquer une séance tous les mois, puis seulement à chaque changement de saison, c’est-à-dire 4 fois par an.

Cours d'anatomie

Une connaissance de l’anatomie humaine est essentielle avant d’appliquer une quelconque technique en réflexologie. Cette valeur ajoutée permettra d’asseoir votre technique et vous rassurera, ainsi que vos futurs patients.

Chaque cours comporte des cours magistraux, des schémas des fonctions et des organes de notre corps, ensuite vient la correspondance sur le pied.

Familiarisez-vous bien à leur situation et à leur nom. Votre technique sera d’autant plus efficace car vous saurez ce que vous faites et où vous le faites.

Ainsi, vous éviterez toute manipulation erronée pouvant conduire à des situations embarrassantes.

 

 

 

Le toucher du réflexologue - Les anomalies plantaires - Préparation et fréquence des séances ©

Repost 0
Publié par S'informer sur la réflexologie plantaire - dans 6 - Techniques - Anomalies - Fréquence de séances

Bienvenue

  • : S'informer sur la réflexologie plantaire
  • S'informer sur la réflexologie plantaire
  • : Les pieds sont la miniature du corps, prenez-en soin. Apprenez à les regarder autrement avec la réflexologie.
  • Contact

Découverte

  • F. BARBOSA Réflexologue plantaire formée par ERVE France
  • Vous qui voulez connaître le B-A-BA
de la réflexologie, félicitation !
Vous êtes sur le point d'entreprendre
un savoureux et passionnant
voyage à la découverte
du mieux-être.
Alors bon vent !
  • Vous qui voulez connaître le B-A-BA de la réflexologie, félicitation ! Vous êtes sur le point d'entreprendre un savoureux et passionnant voyage à la découverte du mieux-être. Alors bon vent !