14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 15:02

 

L'encéphale

 

L'encéphale, qui est l'élément principal du système nerveux, occupe la totalité de la boîte crânienne. Sans sa membrane protectrice la plus externe, la dure-mère, l'encéphale pèse environ 1,4 kg, ce qui représente près de 97% du poids du système nerveux central. Il se prolonge par la moelle épinière (qui traverse la boîte crânienne en passant par le trou occipital).

L'encéphale est responsable de l'émission des impulsions nerveuses vers le reste du corps, des opérations les plus évoluées de la pensée : mémoire, jugement, raison, réflexion ; des sensations, du mouvement (captation des stimuli externes et mise en place d’une réponse appropriée) ; des processus moteurs conscients, comme la contraction des muscles volontaires, la coordination de ces mouvements. Les mouvements réflexes sont également gérés par la moelle épinière.

 

Encephale.png

L'ENCÉPHALE

 

 

La coupe frontale du cerveau, ci-dessous, permet de visualiser l'emplacement de ses diverses structures par rapport aux hémisphères gauche et droit. La recherche a démontré que les hémisphères gauche et droit ne sont pas tout à fait identiques. En effet, chacun d'entre eux contrôle différents aspects de la pensée. Le cerveau gauche est responsable de la plupart des opérations complexes de la pensée liées à l'analyse et à la parole, alors que l'hémisphère droit est lui responsable du processus de pensée esthétique : imagination et reconnaissance des images visuelles. Ainsi, on dit souvent d'une personne particulièrement douée pour les mathématiques, la logique ou les sciences, qu'elle est sous l'influence de son « cerveau gauche ». En revanche, les artistes, les musiciens, et les écrivains sont considérés comme étant sous l'influence de leur « cerveau droit ».

L'encéphale se divise en différentes parties : le cerveau proprement dit, de grande taille, avec ses deux hémisphères, le cervelet, plus petit, et le tronc cérébral formé du bulbe rachidien, du mésencéphale et de la protubérance annulaire. Le tronc cérébral relie l'encéphale à la moelle épinière.

 

 

Coupe-frontale-du-cerveau.png

COUPE FRONTALE DE L'ENCÉPHALE

 

 

 

Correspondance sur le pied

Sur les phalanges de deux pieds correspondent dans l’ordre les différentes parties de l’encéphale  :

le cerveau, le cervelet, le bulbe rachidien,

le mésencéphale et la protubérance annulaire.

 

 

PREMIÈRE MANŒUVRE : LE CERVEAU

Le cerveau est composé d'une importante masse de substance blanche, constituée de fibres nerveuses, et de substance grise. Il est responsable des plus hauts niveaux de pensée, de l'analyse des données sensitives et de l'initiation des activités motrices volontaires, telle que la flexion musculaire volontaire. Le cerveau est constitué de deux moitiés latérales, les hémisphères, qui comprennent de nombreux replis et sillons. Ils sont connectés par leurs faces internes avec le tronc cérébral. Il se divise en quatre portions ou lobes : le lobe frontal, occipital, pariétal et temporal. Le liquide céphalo-rachidien entretient l'encéphale et lui sert d'amortisseur. Comprenant environ mille milliards de neurones, le cerveau humain constitue le système le plus complexe qui soit connu actuellement, et ses multiples fonctions continuent d'en faire à la fois une source d'émerveillement et le centre de nombreuses recherches.

 

 *  *  *

La première manœuvre présente dix-huit points réflexes sur chaque pied, soit trente-six points une fois l’action effectuée sur toutes les phalanges des pieds.

Dites à votre patient d’être bien attentif aux piqûres, à leur présence ou à leur absence.

En cas de points réflexes ne provoquant pas de piqûre vive, effectuez une pression tonique, pour faire « sortir » le point. Ne lâchez pas votre appui tant que la piqûre n’est pas présente. Cela signifie donc que ce point est « éteint » et qu’il est en train d’être restauré.

 

Á l’aide de la jointure de l’index,  pression tonique sur chacun des points.

Chaque point doit présenter une sensation de piqûre lors de vos différents appuis.

Cinq points sur le bord interne et cinq sur le bord externe de la phalange distale du gros orteil (du bas de la phalange vers le haut).

Un point à l’interne et un à l’externe sur le milieu de la phalange distale des quatre autres orteils.

Un pied puis l'autre.

 

le cerveau 1ère manoeuvre          

PREMIÈRE MANŒUVRE : POINTS RÉFLEXES DU CERVEAU

 

 

 

DEUXIÈME MANŒUVRE : LE CERVELET

Le cervelet coordonne les impulsions nerveuses et les ordres provenant du cerveau et les modifie en fonction des informations émises par les terminaisons nerveuses réparties dans tout le corps, tels que les centres de l'équilibre de l'oreille interne. Le cervelet contrôle ainsi le tonus musculaire en envoyant des signaux de régulation vers les neurones moteurs du cerveau et de la moelle épinière. C'est pourquoi une lésion du cervelet entraîne une perte de la coordination musculaire et rend les mouvements désordonnés. Ce phénomène est appelé ataxie.

 *  *  *

 On trouve une zone réflexe côté interne sur la phalange distale du gros orteil.

Á l’aide du pouce, reptation sur la zone indiquée. Plusieurs passages sont entrepris.

La zone doit rester insensible, sinon pression libre à l’endroit où se situe la douleur. 

Un pied puis l’autre.

 

            le cerveau 2ème manoeuvre

DEUXIÈME MANŒUVRE : ZONE RÉFLEXE DU CERVELET

 

 

 

TROISIÈME MANŒUVRE : LE BULBE RACHIDIEN

Le bulbe rachidien contient un certain nombre de centres nerveux responsables du contrôle des processus involontaires comme les battements du cœur, la respiration, et la régulation de la température corporelle. Il joue un rôle essentiel dans la transmission des impulsions nerveuses entre la moelle épinière et le cerveau. Beaucoup de fibres nerveuses se croisent dans le bulbe rachidien, ainsi, les impulsions provenant du côté droit du cerveau contrôlent les fonctions du côté gauche du corps, et inversement.

 *  *  *

On trouve huit points réflexes ayant leur emplacement sur les quatre orteils face plantaire (le gros orteil n’y est pas). Ils se trouvent là où la phalange forme une pointe, de chaque côté de cette pointe un point réflexe se trouve côté externe, un autre côté interne.

16 points réflexes au total représentent le bulbe rachidien.

 

Pression tonique sur chacun des points, une piqûre vive doit être ressentie.

Un pied puis l'autre.

 

le cerveau 3ème manoeuvre

TROISIÈME MANŒUVRE : POINTS RÉFLEXES DU BULBE RACHIDIEN

 

 

 

QUATRIÈME MANŒUVRE : LE MÉSENCÉPHALE

Le mésencéphale est destiné à transporter les messages moteurs volontaires, c’est-à-dire un influx nerveux permettant d'obtenir un mouvement ; contrairement aux messages destinés à la perception des sensations. Il donne également naissance aux nerfs crâniens permettant la motricité des yeux (nerfs oculomoteurs).

Il relie les cellules nerveuses contenues dans la substance grise du cerveau à d'autres cellules nerveuses contenues dans la moelle épinière. Les pédoncules supérieurs relient la partie arrière du mésencéphale au cervelet.

 *  *  *

 

Une zone réflexe sur le bord interne de chaque gros orteil au niveau de la jointure entre la phalange proximale et la phalange distale représente le mésencéphale.

Á l’aide du pouce, mouvement de reptation sur la zone indiquée en partant du bas de la jointure pour remonter tout droit et terminez le mouvement en allant toucher la base de l’ongle. Vous pouvez exercer deux ou trois passages sur la zone.

Celle-ci doit rester insensible, sinon dispersez à l’endroit où se situe la douleur en pression libre.

Un pied puis l’autre.

 le cerveau 4ème

QUATRIÈME MANŒUVRE : ZONE RÉFLEXE DU MÉSENCÉPHALE

 

 

 

 

CINQUIÈME MANŒUVRE : LA PROTUBÉRANCE ANNULAIRE

Appelée aussi le pont de Varole, la protubérance annulaire sert de pont entre les hémisphères cérébraux, le cervelet et le bulbe rachidien. En servant de liaison entre les différentes parties de l'encéphale, la protubérance annulaire joue un rôle dans  la coordination entre les fonctions des deux côtés du corps, de la face et de la mâchoire. Les nerfs cervicaux, du cinquième au huitième, ont pour origine la protubérance annulaire.

 *  *  *

Une zone réflexe est présente sur tous les ongles des orteils.

À l’aide du plat de la phalange moyenne de l’index, effectuez une pression tonique sur l’ensemble des ongles.

Aucune douleur particulière ne doit être ressentie, sinon exercez une pression libre sur la ou les zones douloureuses.

Un pied puis l'autre.

 

le-cerveau-5eme-manoeuvre.png

CINQUIÈME MANŒUVRE :

ZONES RÉFLEXES DE LA PROTUBÉRANCE ANNULAIRE

 

 

 

 

 

 

L'encéphale ©

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par S'informer sur la réflexologie plantaire - dans 8 - Cours de réflexologie plantaire de A à Z

Bienvenue

  • : S'informer sur la réflexologie plantaire
  • S'informer sur la réflexologie plantaire
  • : Les pieds sont la miniature du corps, prenez-en soin. Apprenez à les regarder autrement avec la réflexologie.
  • Contact

Découverte

  • F. BARBOSA Réflexologue plantaire formée par ERVE France
  • Vous qui voulez connaître le B-A-BA
de la réflexologie, félicitation !
Vous êtes sur le point d'entreprendre
un savoureux et passionnant
voyage à la découverte
du mieux-être.
Alors bon vent !
  • Vous qui voulez connaître le B-A-BA de la réflexologie, félicitation ! Vous êtes sur le point d'entreprendre un savoureux et passionnant voyage à la découverte du mieux-être. Alors bon vent !